Kingdom Hearts 2.8 : nos impressions sur la démo Japan Expo



Le salon Japan Expo a frappé très fort en cette année 2016, car il était possible de jouer aux jeux les plus attendus du moment. Square Enix était bien évidemment très présent puisque l'éditeur proposait des bornes jouables de jeux tels que World of Final Fantasy, Star Ocean 5, Dragon Quest Builders, Deus Ex : Mankind Divided, Final Fantasy XII : The Zodiac Age, Final Fantasy XV, et bien entendu Kingdom Hearts 2.8 : Final Chapter Prologue. Nous avons pu jouer à ce dernier, et vous livrons nos impressions sans plus attendre.


Kingdom Hearts : Dream Drop Distance HD


Kingdom Hearts Dream Drop Distance HD était jouable sur quelques bornes le jeudi matin. Les gens ne se bousculaient pas au portillon pour mettre la main dessus, mais il aurait été dommage pour moi de négliger ce joli remaster.



Et pour être joli, il l'est ! Le jeu proposait différentes démos et environnements, et j'ai essayé celle dans la ville de Traverse, avec Sora. La ville était plus belle et colorée que jamais, l'affichage était vraiment propre et fin. Si vous avez joué à l'épisode original sur 3DS, cette version HD vous mettra une petite claque. Le problème en revanche est le même que sur Birth By Sleep HD : lorsqu'on part d'une version portable pour ensuite y jouer sur un téléviseur en HD, on se rend très vite compte que les environnements sont grands et désespérément vides, si bien que la ville de Traverse ressemble à une ville fantôme. Vous me direz, le monde est endormi et finalement ce manque de vie colle à cet état de fait.



Concernant le gameplay, il est identique à la version d'origine. Cependant la vitesse de jeu en 60 images par seconde rend l'expérience de jeu beaucoup plus agréable et intéressante, que ce soit en exploration ou pendant les combats qui deviennent par conséquent beaucoup plus dynamiques qu'auparavant.

A noter cependant, l'utilisation de la Fluidité (le fait de pouvoir rebondir sur les murs, d'explorer de manière rapide et de gagner en verticalité) était un peu laborieuse. Là où elle était très instinctive sur 3DS, j'ai eu un peu de mal à reprendre le coup de main avec cette version HD avant d'être à l'aise avec cette mécanique. Mais après plusieurs heures de jeu, l'habitude devrait revenir.



Un dernier mot pour parler de la caméra, qui était ma pire ennemie dans cette démo. Contre les Avale-Rêves standards aucun problème, en revanche contre le boss c'était une autre paire de manches. Ce dernier était énorme et avait tendance à sauter partout voire à se placer dans les airs juste au-dessus de Sora, ce qui rendait le ciblage très difficile. Alors qu'il était difficile à localiser, lui pouvait nous frapper tranquillement sans qu'on puisse savoir d'où les coups venaient. S'en suit alors un jeu de chasse à la souris pour pouvoir le trouver, le cibler et le terrasser à grands coups de Keyblade. Ceci fait, la démo prend fin et nous donne rendez-vous en décembre prochain, pour jouer à la version finale du titre.



Kingdom Hearts 0.2 : -A Fragmentary Passage-


Sans conteste la star du stand Kingdom Hearts de Square Enix, Kingdom Hearts 0.2 : -A Fragmentary Passage- a attiré énormément de monde sur ses bornes jouables. Il faut dire que le retour d'Aqua dans un nouveau jeu dopé à l'Unreal Engine 4 avait de quoi séduire les fans, qui étaient prêts à faire la queue pendant plusieurs dizaines de minutes afin de s'y essayer.

Après une brève introduction, nous prenons donc le contrôle de Maître Aqua, prisonnière du Domaine des Ténèbres. Cette dernière cherche à atteindre le Château des Rêves, mais le chemin vers celui-ci s'est écroulé au moment où l'horloge a atteint minuit. Aqua va donc partir à la recherche de 5 engrenages qui lui permettront petit à petit de remonter le temps et de reformer le chemin menant au château.



Autant vous le dire tout de suite : dès le départ, c'est la claque. Aqua est très bien modélisée (bien qu'un peu aliasée au niveau des cheveux quand on la voit en gros plan durant les cinématiques), les animations de mouvement sont fluides et bien réalisées, et ses vêtements ne sont plus une simple texture appliquée au modèle 3D du personnage cette fois-ci.

La direction artistique du monde des ténèbres est plutôt incroyable, c'est un vrai coup de cœur personnel. L'atmosphère, la solitude dégagée par ce lieu qui semble si sombre et éloigné de tout est palpable, tout en étant légèrement contrastées par la lueur des lampadaires qui éclairent les ruelles de cette ville fantôme. Au fur et à mesure de notre progression, l'environnement va gagner en verticalité car tout devient déstructuré et parfois sens dessus dessous. La direction artistique a été véritablement soignée et ça se voit, l'attente du jeu final afin de pouvoir découvrir les autres environnements est de ce fait encore plus difficile.

A chaque engrenage récupéré, Aqua va gagner de nouvelles capacités telles que le double saut, la charge dans les airs, le Tir visé (comme dans Birth By Sleep), ou encore la commande chargée "Ars Magica" (anciennement Afflux Magique) qui permet de réaliser une attaque finale très puissante en chargeant les ennemis tout en tournant sur soi-même. Un bon point à souligner également : cette démo était totalement traduite en français (sauf les voix).



Le système de combats est un hybride entre Birth By Sleep et Kingdom Hearts II, soit les deux meilleurs épisodes de la saga. L'héritage de Birth By Sleep est le plus palpable, principalement grâce aux compétences qu'Aqua débloque au fil de sa progression. Les Sans-cœur ont semble-t-il gagné en volume dans cet épisode, et même les petites ombres se font plus menaçantes qu'auparavant.

Aqua reste un monstre en matière de magie, et ici il y avait de quoi se faire plaisir. Le sort Brasier projette une grosse boule de feu sur les adversaires, Glacier matérialise une boule de glace sur l'ennemi et le gèle sur place, tandis que la Foudre s'abat de manière violente et impressionnante sur les Sans-cœur en les immobilisant avec le choc. La foudre et la glace seront vos deux meilleurs amies, l'un étant utilisé contre les groupes d'ombres afin de pouvoir faire le ménage rapidement, tandis que l'autre vous sera très utile pour geler les ennemis élémentaires de type feu qui passent leur temps à virevolter dans tous les sens tout en vous envoyant des boules de feu au visage.

Concernant le maniement de la Keyblade, là encore tout est fluide et très agréable à prendre en main. Aqua peut bondir et faire de jolis combos aériens, puis d'une simple pression passer en mode Tir visé pour faire le ménage rapidement dans une zone. C'est vif et nerveux, tout ce qu'on demande à un jeu de notre saga fétiche.

A la fin de la démo, un boss ayant pour apparence un énorme amas de Sans-coeur se dresse sur notre chemin. C'est l'occasion pour Aqua d'utiliser toutes les compétences acquises au cours de sa (rapide) progression. Les assauts du boss font relativement mal et permettent d'expérimenter la mécanique de soin. Il est possible de se soigner via les potions et le traditionnel sort de soin. Contrairement à Kingdom Hearts II, celui-ci ne consomme pas l'intégralité de la jauge de MP. Dans cette démo, le sort de soin utilise un petit nombre de MP fixe, ce qui ne vous oblige pas à l'utiliser en dernier recours. Vous pouvez donc vous soigner plusieurs fois avec ce sort, avant que votre jauge de MP ne tombe à zéro et passe en mode "recharge MP", durant lequel toute utilisation de la magie est impossible.

Une fois le Boss terrassé, une cinématique s'enclenche, durant laquelle Aqua évoque sa solitude et son envie de retrouver ses amis. Alors qu'elle émet ce souhait, Terra la rejoint. Est-il vraiment là, ou est-ce une illusion ? La démo terminée, cette dernière nous remercie d'avoir joué et nous donne rendez-vous en décembre prochain, pour découvrir l'expérience complète de Kingdom Hearts 0.2 : -A Fragmentary Passage-.



Certes, ce n'était qu'une démo de 15-20 minutes, mais cette dernière a fait forte impression. À tous les fans qui pensent délaisser cette compilation considérée comme "mineure" à cause de la présence d'un seul "vrai" jeu, je leur dirai que Kingdom Hearts 0.2 : -A Fragmentary Passage- vaut vraiment le coup/coût la peine que l'on s'y intéresse. Que ce soit du point de vue artistique ou du gameplay, j'en ai vraiment pris plein les yeux et attends impatiemment de pouvoir jouer au jeu complet et de découvrir les environnements inédits que l'on pourra parcourir en compagnie d'Aqua. Et si vous avez déjà terminé Kingdom Hearts : Dream Drop Distance sur 3DS, n'écartez pas l'idée de le redécouvrir avec ce remaster HD tant il est beau, fluide et coloré.

Haut de Page


Haut de Page

Retour aux articles

0 membre connecté
0 membre connecté sur KHResort