Test : Kingdom Hearts 2.5 HD ReMIX

Un peu plus d'un an après Kingdom Hearts 1.5 HD ReMIX, Square Enix récidive avec une seconde compilation, logiquement intitulée Kingdom Hearts 2.5 HD ReMIX. Cette compilation contient donc les jeux Kingdom Hearts II, Kingdom Hearts : Birth by Sleep, ainsi que Kingdom Hearts Re: Coded qui revient sous forme de cinématique longue durée, à la manière de 358/2 Days dans KH 1.5. Ce test traitera principalement des différences entre les jeux originaux sortis chez nous sur PS2/PSP et leurs versions améliorées de cette compilation 2.5 HD.

Tendre Promesse


Comme pour Kingdom Hearts 1.5 HD ReMIX, nous avons donc droit à des jeux boostés et de nouveau dans l'ère du temps grâce à l'apport de la HD. Graphiquement donc, les titres de cette nouvelle compilation s'en sortent très bien, voire même mieux que pour KH 1.5. Les modèles 3D des personnages ont bénéficié d'un vrai travail de ravalement de façade : même leurs yeux ont une consistance qu'ils n'avaient pas précédemment.

En HD et sur votre TV, les couleurs explosent à l'écran, et vos rétines en prendront pour leur grade dans ce déluge d'effets lorsque vous lancerez les différents sorts et autres capacités de vos héros. Jamais la saga Kingdom Hearts n'aura été aussi belle qu'ici, même s'il faut avouer que les jeux étaient déjà dans le haut du panier sur leurs plateformes d'époque.


Outre l'aspect graphique, il y a aussi une petite amélioration de la caméra, puisqu'il est désormais possible de l'ajuster avec le stick analogique droit dans Birth By Sleep. L'apport de cette fonctionnalité est bien pratique, puisque la caméra de BBS est bien plus agréable que celle de Kingdom Hearts I, et reste en place lorsqu'on l'ajuste.

Mais l'atout majeur de cette compilation est indéniablement l'arrivée chez nous des versions Final Mix des titres. Car bien que les versions de base proposent un contenu et une durée de vie gargantuesques, l'ajout du contenu Final Mix apporte une plus-value non négligeable.

Ainsi, Kingdom Hearts II propose une nouvelle zone de jeu (la Caverne du Souvenir), de nouvelles Keyblades, une forme fusion inédite (Limite), un vrai combat contre Roxas en lieu et place d'une simple cinématique, la possibilité d'affronter à loisir toute l'Organisation XIII gonflée aux hormones, et enfin le boss secret le plus difficile de toute la saga : Terra dans son armure.


Côté Birth by Sleep, les nouveautés comprennent : la commande illusion permettant de se transformer en Nescient, 3 nouveaux boss (NoHeart, armure d'Eraqus et Monstro), le style de commandes Rhythm Mixer, ainsi qu'un épisode supplémentaire jouable avec Aqua. Pour débloquer ce nouvel épisode, il vous faudra tout simplement finir le jeu en mode difficile ou critique, pour les plus courageux. Si la difficulté vous rebute, vous pourrez également le débloquer en mode normal... mais il vous faudra pour cela compléter à 100% le carnet de Jiminy, ce qui n'est pas une mince affaire.

Souvenir Perdu


Techniquement en revanche, la compilation n'est pas toujours à la fête. Le jeu accuse un framerate toussotant lorsque l'action bat son plein et que les sorts pleuvent à l'écran. On notera également que les temps de chargement sont plus longs que sur les versions d'origine : un comble lorsqu'on sait que la PS3 est dotée d'un disque dur censé faciliter l'accès aux données.

Dans le même registre, vous aurez également des chargements lorsque vous utiliserez les fusions avec Sora, durant la transformation. Dans la version PS2, tout se faisait de manière fluide, mais ici ce n'est pas le cas. Dans Birth By Sleep, vous expérimenterez un chargement du même type lorsque vous remplirez la jauge de charge des commandes, précédant votre transformation. Sur PSP ce problème était déjà là, mais cela était dû au format disque UMD... et là encore, cette contrainte n'a plus lieu d'être aujourd'hui.


Si le souffle épique des batailles vous fatigue, vous pourrez faire une pause entre 2 parties et visionner le film de Kingdom Hearts Re:Coded. Les cinématiques de ce dernier disposent de séquences totalement inédites, ainsi que de voix réenregistrées pour l'occasion afin de faire les choses bien et vous permettre de passer un bon moment. Une fois chaque jeu terminé, vous aurez également accès au mode théâtre, dans lequel vous pourrez revoir toutes les cinématiques de Kingdom Hearts II et de Birth By Sleep, au cas où vous souhaiteriez revivre certains moments forts de l'histoire.

Enfin, comment parler de cette compilation sans évoquer son OST composée par la très grande Yoko Shimomura ? Cette dernière a réorchestré son oeuvre, si bien que l'écoute de chaque musique prend une nouvelle dimension. Vous vous surprendrez à redécouvrir totalement certains morceaux, qui dévoilent enfin toute l'étendue de leur potentiel. Si Kingdom Hearts II a été totalement retravaillé, ce n'est malheureusement pas le cas pour Birth By Sleep, qui ne dispose que de 3 pistes améliorées (Dismiss, Keyblade Graveyard, et Rage Awakened).

Kingdom Hearts 2.5 HD ReMIX est un passage obligé pour tout fan de la saga. Sublimés par la HD et colorés comme jamais, les jeux reprennent vie sur nos écrans LCD, un peu comme votre vaisselle bien crade quand vous la plongez dans du Paic Citron. Cependant, malgré la puissance du produit et votre super éponge, l'assiette garde quelques résidus qu'il est difficile d'ignorer, en la présence de temps de chargement trop longs ou d'un framerate parfois à la ramasse. Mais malgré cela, les jeux de la compilation vous feront tout de même passer un très bon moment. Puis dans le pire des cas, vous pourrez toujours refiler l'assiette un peu sale à mamie, de toute façon sa vision n'est plus ce qu'elle était.

Haut de Page

Retour aux articles

0 membre connecté
0 membre connecté sur KHResort