Biographie de Yoko Shimomura

Née le 19 octobre 1967 à Hyôgo, au Japon, Yoko Shimomura est aujourd’hui considérée comme le plus célèbre compositeur féminin de musique de jeux vidéo. Musicienne de talent, son œuvre a été rendue extrêmement célèbre surtout grâce à sa participation à l’OST des Kingdom Hearts.

Dès 5 ans, elle suit des leçons de piano et commence déjà à composer des morceaux à l’oreille. Après le lycée, elle intègre l’Université de musique d’Osaka et y suit des cours de piano. Elle en ressort diplômée et envoie par la suite quelques échantillons de son travail à différentes compagnies de jeux vidéo. Elle reçoit des réponses encourageantes, notamment de la part de Capcom qui lui propose un entretien. Malgré la désapprobation de sa famille et de ses proches, elle accepte la proposition et est alors embauchée par la firme ; elle compose ainsi entre autres la bande originale du jeu Street Fighter II et de plusieurs autres jeux de combat.

C’est en 1993, à l’âge de 26 ans, qu’elle rejoint les rangs de Squaresoft, préférant composer une musique poétique et sentimentale qu’une musique agressive. Sa première participation au sein de l’entreprise consiste à aider à la composition musicale du jeu Live a Live. Pendant des années et des années, elle compose et arrange sous la tutelle de musiciens plus expérimentés, tels que Noriko Matsueda, Koji Kondo, et surtout Nobuo Uematsu. Elle prend véritablement son envol en 1998 en composant, seule, la bande originale de Parasite Eve, puis en 1999 de Legend of Mana qui lui assure une renommée considérable grâce au succès immédiat du jeu.

Bien sûr, de nos jours, on retient surtout qu’elle a composé, seule, les bandes originales de tous les jeux de la saga Kingdom Hearts, depuis le tout premier en 2002 jusqu’à encore les plus récents opus et ceux à venir. Malgré une certaine appréhension initiale de la part de Shimomura qui craint de ne pas être à la hauteur, les OST reçoivent d’excellentes critiques et sont considérées par beaucoup comme son meilleur travail à ce jour. Elles embrassent en effet une large gamme de sentiments et d’émotions et mettent en relief les moments-clefs du jeu avec une finesse exemplaire.

En mars 2008, Square Enix décide de rendre hommage à la compositrice et à ses travaux inestimables en publiant Drammatica, une compilation de ses meilleures œuvres musicales pour le compte de l’entreprise et réalisées par un orchestre symphonique de qualité.

L’œuvre de Yoko Shimomura rencontre ainsi de nombreux échos positifs, et il est certain que ce n’est pas encore prêt de s’arrêter. En effet, vers la fin des années 2000, Tetsuya Nomura apprécie tellement le travail de la musicienne qu’il décide de la choisir, en remplacement de Nobuo Uematsu, pour composer la bande originale de Final Fantasy Versus XIII, le jeu vers lequel tous les yeux sont désormais rivés...


Haut de Page

Retour aux articles

0 membre connecté
0 membre connecté sur KHResort