Test > Toy Story 3 - Wii


Créé en 1995 par les studios Pixar, Toy Story fut le premier long métrage entièrement réalisé en images de synthèse. Et ce fut un succès immédiat. Pour parfaire et assurer leur nouvelle notoriété, Pixar décida donc de se faire produire par les studios Disney, qui à l’époque étaient déjà un géant cinématographique depuis bien longtemps. C’est ainsi que Toy Story 2 vit le jour, suivit de ses frères tel que Monstres & Cie, Le monde de Némo ou encore Les indestructibles. Puis, après de longues année, la suite tant attendu des fans, Toy Story 3; faisant ainsi 1 062 638 013 de dollars de recettes mondialement et 38 500 000 en France. Pixar, ayant remporté un Oscar et un Golden Globe pour leur récent film Là-haut, continu désormais sa longue vie avec des films déjà prévus pour 2012 tel que Monstres & Cie² et Brave (anciennement titré The Bear and the Bow). Newt, initialement prévu pour l’été 2011, étant annulé.



L'interface


A toute première vue, le jeu nous baigne dans une agréable ambiance enfantine et joviale. Pour nous accueillir dans ce nouvel univers, c’est un plateau de jeu (la ville sur laquelle Buzz l’éclair et les autres jouets d’Andy font leur plan dans Toy Story 2) sur lequel sont placés les différentes étapes de votre parcours en mode Histoire, le mode Coffre a jouet, ainsi que la Ferme aux Jouets de Al.

Chaque lieux clé du film y sont représentés (mode Histoire). En sélectionnant un lieu avec la Wiimote, il apparaitra un petit carré, dans lequel se trouve une image représentative du niveau. Ainsi que des petites cartes que vous avez/devez récolter. Les couleurs quant à elles sont gaies, reflétant à merveille une chambre de petit garçon. Bleu, rouge, jaune, vert, vous vous sentirez à l’aise dès le début.
Graphiquement parlant, le jeu reste dans la norme. Avec peut-être un plus du coté bien réalisé même ! Les ombres sont bien présentes, les bruits réalistes mais il reste encore un aspect légèrement pixélisé sur certaines choses, du détail cela dit. En somme un jeu qui vous met en confiance.



Mode Histoire


Comme je le disais plus haut, chacun des endroits importants de Toy Story 3 sont représentés. Et le tout premier niveau que vous ferez ne déroge pas à la règle. Au commencement du jeu, c’est une cinématique de très belle qualité que nous découvrons. A peine celle-ci terminé que nous n’avons d’autres choix que de monté Pile Poil, le sympathique cheval, et courir en direction d’un train lancé à pleine vitesse pour sauver ses prisonnier tandis que le vaisseau spatial du Dr. Cote De Porc nous poursuit !
Arrivé a ce même train, vous parcourrez le véhicule tout en évitant et shootant les petits aliens verts lancés par votre ennemi. Une fois le niveau terminé, une nouvelle cinématique se déclenchera. C’est fini ! Ouf ! Le Dr. Cote De Porc est vaincu et nous pouvons enfin accéder au menu …

Vous aurez le choix de choisir entre 3 personnages. Woody, Buzz ou Jessie. Chacun ayant sa spécialité appropriée. Vous commencerez donc par la chambre d’Andy, qui est le début du film. L’amusement est au rendez vous, cependant, une impression de facilité et de vite fait vous coupera très vite votre élan de gaité... Pas plus de 7 mondes vous sont proposés. Comptez 1 quart d’heure/20 minutes pour presque chacun des niveaux, sauf exceptions. Et la pauvreté de certain de ces derniers est sans appel …


Comme par exemple SunnySide où vous ne pourrez faire plus que 3 missions très simples tenant plus du mini jeu que d’une vraie quête. De plus, ajoutons que la trame du film ne se suit pas. Un niveau peut être cohérent avec le film tandis que le suivant zappe une énorme partie du film ou est une pure imagination du personnage incarné. Cela dit, une surprise à laquelle ne je m’attendais pas a été ajoutée au jeu. Buzz l’éclair, le jeu vidéo !

Incarnez Buzz du début jusqu’au dénouement final contre l’infâme Zurg ! Evitez et détruisez les blocs de roche tout en volant à toute vitesse, puis posez-vous sur le sol, pour courir sous une pluie de météorites ! Puis sautez d’iles en iles (flottantes) pour tomber dans un trou vous amenant au Q.G de Zurg ! Robots, tunnel piégé, vous reconnaitrez facilement le début de Toy Story 2, quand Rex le T-rex incarne Buzz sur l‘ordinateur.

Mis à part cela, reste la Chambre de Molly où vous incarnerez Woody, en proie à une maléfique sorcière, tout droit sortie de l’imagination de la petite fille. Et où vous vous baladerez dans sa chambre, poursuivit par une inondation de café pour finir dans la galaxie, où il vous faudra sauter de rail en rail et trouver des objets permettant l’accès au terme du niveau.

Mais nous admettrons tout de même la fidèle reproduction visuelle des endroits du jeu par rapport au film, tel que la chambre d‘Andy, SunnySide, ou encore la Déchetterie. En effet ces passages du film ont été correctement reproduits sur console et vous plongeront facilement dans l’univers de Toy Story 3.


Mode Coffre à jouet


Finalement, c’est surtout le Coffre à jouet l’attraction majeure de ce Toy Story 3 sur Wii. Ce mode totalement exclusif est réussi dans l’aspect général.


A l’instar du mode Histoire, vous aurez le choix de personnage à chaque connexion au mode Coffre (le mode histoire se basant sur l’interactivité).

Votre mission en arrivant dans ce nouvel univers sera de faire régner l’ordre, via de petites missions toute plus sympathiques que les autres. Il vous sera possible de monter Pile Poil (préalablement très vite acheté), et de parcourir ce désert avec lui. Des courses contre la montre et des courses de sauts seront disponibles dès que vous monterez le cheval. Cela vous réserve des heures de plaisir à battre votre record personnel !
Le coffre à Jouets est aussi principalement habité de Playmobiles et d‘Aliens verts, qui vous proposerons sans cesse de nouvelles choses à faire. Des personnages officiels tels que Hamm (le cochon), ZigZag ou Les Soldats seront aussi de la partie pour vous proposer quelques missions quant à elles plus amusantes.

Bien que le coté mission puisse vous sembler drôle au début, on restera quand même sceptiques au bout de seulement quelques heures passées sur le Coffre. En effet, ce dernier restera sur la ville et ses alentours très linéaires. Cela se limitera à débloquer quelques bâtiments, plutôt funs et des habits pour vos petits citoyens. Cependant vous aurez aussi accès à de nouveau niveaux dans le Coffre. Verrouillés au départ de votre folle aventure dans ce Western, il vous sera possible de les débloquer en accomplissant certaines missions proposées par vos amis villageois.


Ces derniers (les niveaux du coffre à jouets), sont tout de même très réussis. Pensons à la base inter-galactique de Zurg ou Le manoir de Cid ! Et ils sont entièrement exclusifs ! Contrairement aux mondes proposés dans le mode Histoire, ceux-ci sont bien plus complets. Comptez 20-25 minutes minimum, pour le plus petit niveau tandis que certains vous demanderons bien 45 minutes. On notera aussi l’apparition amusante et spectaculaire d’un CarPark, où vous conduirez à folle allure de petites voitures customisables, tout en faisant de belles démonstrations de figures aériennes !

Coté business, le Coffre à jouets vous proposera néanmoins la collecte de pièces d’or. Il vous sera possible de s’en procurer en les ramassant sur des petites mines d’or, ou simplement en accomplissant les missions des habitants de la ville. Ces pièces vous serviront notamment à acheter de nouveaux vêtements ou bâtiments à vos playmobiles et aliens. Des petites balles en caoutchouc vous seront aussi réservées à n’importe quel instant, servant à tirer sur qui vous le souhaitez.

Concernant la modélisation de votre ville, on regrettera sur Toy Story 3 Wii la non possibilité de liberté de création que possède sa sœur de console NextGen, la PS3. En effet sur cette version Wii, il ne vous sera point possible de construire, voir même de peindre en détail un seul bâtiment. Certes, il est possible de peindre un bâtiment, mais il customisera la ville entière à sa même image. Les villageois quant à eux subissent aussi quelques légères suppressions de modélisation. Seule la tenue en kit vous sera accessible pour vos Martiens et PlayMobiles.

En somme, bien que le Coffre à jouet vous paresse vite ennuyant, il vous réservera tout de même quelques bonnes surprises.


Jouabilité


Pour ce qui est du maniement, Toy Story Wii est très simple d’utilisation. Sauter, sauter de mur en mur, se baisser...etc. Tout est direct. Une touche pour chaque action.Le mode Histoire vous demandera parfois d’interagir entre personnages.


En appuyant sur un bouton de votre manette, vous contrôlerez Woody, Buzz et Jessie. Sachez profiter de chaque spécialité du protagoniste pour parvenir à vos fins !
Coté visibilité, les caméras sont bien ajustées. La sensibilité de la Wiimote quant elle, reste équilibré et non trop sensible, ce qui ne vous gênera pas.


Multijoueur


Le multijoueur est une des attractions majeure du jeu. En mode Histoire, vous aurez à chaque instant la possibilité de vous amuser à 2 ! Courses effrénées, mini jeux, acrobaties et tactiques en tout genre seront à votre disposition !
On reprochera juste le fait de ne pas pouvoir s’amuser en multijoueur en mode Coffre à Jouets. Ce qui est étonnant car le Coffre est l’atout majeur de ce jeu.



Bande son


La bande son quant à elle, reprend les musique original du film en version anglaise, signé par le brillant Randy Newman. Cet artiste ayant notamment composé et chanté pour James et la pêche géante, 1001 pattes, Mon beau-père et moi, Monstres et Cie, Car ou encore la Princesse et la Grenouille.


Conclusion


Au final, ce Toy Story nous enchante plus ou moins. Le mode Histoire est plus ou moins bâclé mais les niveaux restent visuellement fidèles au film. Quant au mode Coffre à Jouet, c’est une réelle surprise. On s’arrête peu. On s’amuse à remplir les missions que nous demandent les villageois et l‘accès à des terrains de FreeStyle CarPark où les mondes bonus sont très bien pensés ! Malheureusement, cela deviendra assez vite linéaire à la longue.




Ce test a été réalisé par Jiixik de la communauté Kingdom Hearts Island.

Haut de Page

Retour aux articles

0 membre connecté
0 membre connecté sur KHResort