Premières impressions > Deus Ex : Human Revolution
deus ex : human revolution

Comme vous le savez sûrement, Deus Ex Human Revolution est un des titres les plus attendus à venir en 2011. Ce n’est donc pas étonnant que Square Enix ait profité du Paris Games Week, qui s’est déroulé du 27 au 31 octobre dernier, pour présenter son jeu au grand public. Durant cette présentation, les visiteurs ont donc pu admirer une démonstration des développeurs d’Eidos Montréal à partir d’une version jouable datant de l’E3 dernier. En plus de ces fameuses présentations, Square Enix a convié quelques sites de fans afin de dévoiler en exclusivité une toute nouvelle démo. Voilà donc une bonne occasion pour nous de vous faire partager nos premières impressions sur ce jeu plus que prometteur.

deus ex : human revolution deus ex : human revolution

Le but de cette phase de jeu est assez simple. Le joueur, qui incarne le charismatique Adam Jensen, doit se rendre dans la morgue située au sous-sol du commissariat de Detroit, afin de récupérer une puce électronique. Pour se faire, plusieurs possibilités s’offriront à nous. La première solution consiste, tout simplement, à convaincre le policier de l’accueil de nous laisser libre accès à tout le commissariat. C’est de loin la solution la plus adaptée à la situation même si elle s’avère tout de même assez compliquer à mettre en œuvre. En effet, si l'on ne choisit pas la bonne chose à dire, au bon moment, l’accès nous sera refusé définitivement. Malgré tout, si la conversation est réussie, on pourra accéder à la morgue sans avoir à s’inquiéter des policiers et autres caméras de sécurité.

deus ex : human revolution deus ex : human revolution

La deuxième possibilité, qui est de loin la plus fastidieuse mais aussi la plus intéressante, consiste à s’introduire dans le bâtiment avec le plus de discrétion possible. Cette phase d’infiltration n’est pas sans rappeler un certain Metal Gear Solid. Le héros est donc capable de se couvrir, de progresser dans les conduits d’aération, mais aussi de neutraliser les ennemis sans les tuer. Cette méthode nous a aussi permis d’avoir un aperçu des fameux implants dont Adam bénéficie, comme le Hacking, le camouflage optique ou encore la possibilité de voir les sources de chaleur à travers les murs. Il sera bien évidemment possible de monter ces compétences en niveau comme dans tout bon RPG qui se respecte. Par ailleurs, même si le community manager qui dirigeait le personnage est passé par une porte située à l’arrière du bâtiment, on nous a précisé qu’il existait bien d’autres accès, comme par le toit ou les égouts. Nous avons donc pu constater que le joueur aura une liberté de mouvement assez impressionnante durant ces phases d’infiltration.

Enfin, la dernière solution consiste tout simplement à entrer et à tirer sur tout ce qui bouge afin d’atteindre l’objectif. Là, le jeu se transforme en véritable FPS avec les côtés bourrins et nerveux qui caractérisent le genre. Nous avons tout de même pu remarquer la possibilité assez sympathique de pouvoir combiner deux armes, afin d’en obtenir une assez dévastatrice. Si cette solution peut paraître la plus simple de premier abord, nous nous sommes vite rendus compte que la difficulté des fusillades est assez élevée. Et le fait de réduire ce jeu, qui semble si riche, à un simple jeu de tir à la première personne serait vraiment dommage. Néanmoins, c’est vraiment une bonne idée de laisser le joueur choisir de quelle manière effectuer sa mission. Nous pourrons donc jouer de manières différentes en fonction de nos goûts ou de nos humeurs.

deus ex : human revolution deus ex : human revolution

Techniquement, le jeu est superbe et n’avait pas à rougir du fait de tourner sur un écran qui devait bien faire 4 ou 5 mètres de long. De prime abord, le côté très « orange » des graphismes peut choquer un peu mais on s’habitue assez vite. Malgré tout, il faut espérer que le jeu propose un univers assez varié pour ne pas lasser le joueur car, tout ce que nous avons pu voir jusque-là, ce sont des villes futuristes. Au niveau sonore, malgré le bruit assourdissant présent sur le salon, nous avons pu noter que l’ambiance musicale collait bien au jeu. Pour ce qui est des voix, même si la démo était totalement en anglais, les développeurs nous ont assurés que la version finale sera intégralement traduite en français. Voilà une nouvelle qui devrait ravir les anglophobes.

En conclusion

Cette présentation a réellement fait l’unanimité auprès de toutes les personnes présentes. Deus Ex Human Revolution est vraiment prometteur et sera sûrement l’un des futurs hits du début d’année 2011. Reste maintenant à savoir si la version finale du jeu sera à la hauteur de nos attentes. Rendez-vous en mars pour en avoir le cœur net.


Par Hyuuji, à partir de la démo présentée au Paris Games Week 2010.

Haut de Page

Retour aux articles

0 membre connecté
0 membre connecté sur KHResort