Test > Kingdom Hearts Birth by Sleep
logo Kingdom Hearts Birth by Sleep
Voilà un épisode qui aura très longtemps fait parler de lui sur le web, quatre ans exactement, originellement depuis la sortie de Kingdom Hearts II avec sa fin secrète, puis officiellement depuis l'annonce du jeu lors du Tokyo Game Show 2007. Certains fans auront pu d'ailleurs se consoler en important la version japonaise, sortie elle depuis le 9 janvier dernier. Cependant, pour tout autre fan, patienter quatre longues années pour un épisode Kingdom Hearts très convoité, à regarder de nombreux scans et de nombreuses images, à visionner de multiples trailers, à lire des milliers d'interviews, cela en a-t-il finalement valu la chandelle ? Pour tout vous dire, cela reste relativement discutable, car même si le potentiel de Kingdom Hearts Birth by Sleep est supérieur à ceux des précédents épisodes, il n'atteint pas la perfection, faute à quelques de ses défauts, cependant fort heureusement primés par ses qualités.


Les préparatifs d'une grande aventure


Avant de vous précipiter sur Nouvelle partie même si ce n'est pas l'envie qui manque, il vous faudra au préalable effectuer quelque chose d'essentiel pour votre bien: installer les données sur votre Memory Stick, dans le simple but de raccourcir les temps de chargement, parfois trop longs lors d'un changement de zone, de l'ouverture du menu de sauvegardes, ou même de l'ouverture du menu du jeu lui-même. De préférence, installez les données de 624 MB, afin que tous les temps de chargement soient diminués. Plus d'un demi GB requis pour panser des temps de chargement interminables, voilà qui est cher payé, mais en vue de la richesse que possède le jeu ne serait-ce qu'au niveau graphismes, on ne peut pas vraiment se permettre de critiquer ce défaut. Important, assurez-vous de conserver au minimum 576 KB de libre afin de pouvoir sauvegarder la progression de vos trois aventures après l'installation de ces données, qui s'avèreront finalement d'une utilité indiscutable.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Fin prêt pour débuter une Nouvelle partie, vous avez le choix entre quatre Modes de difficulté: Débutant, Standard et Expert, tout comme les précédents volets, suivis d'un nouveau mode non présent dans la version japonaise mais exclusif aux versions américaines et européennes de Kingdom Hearts Birth by Sleep, le Mode Critique. Ce mode a été pour la première fois établi dans Kingdom Hearts II Final Mix, et n'étant sorti qu'au Japon, peu de joueurs ont pu essayer ce fameux mode d'une difficulté extrême, d'autant plus qu'il est possible d'activer la compétence EXP nulle, exclusive à ce mode, empêchant le gain du moindre point d'expérience vous restreignant donc au Niveau 1, ce qui accroît extrêmement la difficulté, la poussant à son paroxysme. Cette fois-ci, la roue a tourné, ce sont désormais les occidentaux qui auront le privilège de s'essayer au Mode Critique. Rassurez-vous, cette difficulté se voit dès le début d'une partie compensée par une contenance accrue de votre Jeu de commande.


Des histoires révélatrices aux destins tragiques


Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Quoi de mieux pour un scénario énormément apprécié que de remonter le temps en nous contant les prémices de celui-ci. En nous relatant des évènements dix années précédant les premières aventures de Sora, Square Enix promettait le relèvement de multiples points restés jusqu'à maintenant sombres, dont un en particulier, qui a su rendre les fans impatients au plus haut point: le passé de Xehanort. Ce personnage était mentionné dans les précédents volets, arrivé étrangement au Jardin Radieux, inconscient, puis recueilli par Ansem le Sage. Son amnésie fut telle qu'il n'a su prononcer qu'une seule parole: son nom, Xehanort. En soulevant ce gros point-ci, Kingdom Hearts Birth by Sleep y va très fort, et ravivera la flamme des fans de la saga qui ont tant attendu d'avoir le jeu en leur possession. Sans oublier les trois nouveaux héros principaux du jeu, à savoir Terra, Ventus et Aqua. Jamais vu dans les deux premiers épisodes principaux, ils ont pourtant bel et bien existé, épaulés par leur Maître respecté, Eraqus. Leur destin sont désormais scellés, et Tetsuya Nomura a su mettre en place un scénario absolument unique et exceptionnel. Qui plus est, Square Enix a su faire baver les fans de la saga, en présentant un personnage inédit au visage masqué, appelé Vanitas. De quoi stimuler les joueurs qui se sont hâtés de lever le voile sur son identité depuis tout ce temps.


Un gameplay innovant depuis Kingdom Hearts II


Si on aime la série pour son scénario, on l'aime également pour son excellent gameplay action RPG. C'est ensuite celui de Kingdom Hearts II qui s'est révélé tout bonnement sensationnel et rénovateur comparé à celui du premier titre. Eh bien, celui de Kingdom Hearts Birth by Sleep innove bien plus, gardant les bases de ce qui a fait l'unicité du gameplay de la série, tout en y ajoutant de multiples nouvelles fonctions. Au revoir la jauge de MP et les Invocations, bonjour la Jauge de Concentration et les Liens-D, le tout aboutissant à un gameplay totalement explosif et jouissif.

Commençons par le gros point principal, il est possible de contrôler non pas un, ni deux, mais trois nouveaux personnages, aux caractères diversifiant, offrant une certaine sorte de liberté quant au choix de notre propre style. Chacun se verra unique. Terra sera relativement lent par rapport à ses deux amis, et se penchera du côté de la force, apprécié par beaucoup qui préfèrent se la jouer bourrin. Ventus quant à lui s'avère être le plus rapide de tous, faisant de lui une idole pour les adorateurs de la vitesse. Aqua, elle, repose sur un mode de jeu plus tactique, plus magique. Aussi, et ce afin de profiter un maximum du scénario, il est est fortement conseiller de suivre un ordre précis quant au choix du personnage. Commencez par Terra, poursuivez avec Ven, puis terminez avec Aqua, et vous vivrez l'expérience Kingdom Hearts Birth by Sleep à son summum. Il est même fort à parier que les novices dans la série risquent fort d'avoir envie de poursuivre avec les épisodes déjà sortis.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Après avoir fini un des scénarios, vous débloquerez les Archives du trio, accessible via le menu principal. Ces archives regroupent une Chronologie de l'histoire des personnages, un Théâtre pour visionner la cinématique de votre choix, votre Progression générale résumée par un pourcentage global, les Trophées que vous aurez acquiert durant le jeu, et enfin le regroupement des Rapports secrets. Par ailleurs, derrière ces trois histoires passionnantes erre un Épisode final aux révélations époustouflantes, qui vous sera accessible après avoir justement obtenu les treize Rapports secrets de Xehanort au cours de ces trois aventures. Si vous avez sélectionné le Mode de jeu Expert ou Critique, il vous suffira de compléter cet Épisode final afin de débloquer, comme de coutume, une fin secrète à en couper le souffle.

Mais pour arriver à ce stade, vous devrez tout d'abord gérer un tout nouveau système de jeu, à commencer par vos Jeux de commandes. En quelque sorte le frère du système de cartes de Kingdom Hearts Chain of Memories, ce tout nouveau système vous permet de personnaliser votre propre style en plaçant de nombreuses commandes de combat, d'action et de Tir visé dans vos Jeux de commandes, les Tirs visés étant lui un nouveau système de combat, expliqué par la suite. Les Commandes de combat sont très nombreuses, bien assez pour que le seul embarras qui se pose face à vous soit la diversité du choix. Car en plus des commandes d'attaques et de magies basiques telles que Glacier +, Estoc brasier, Coup éclair rapide et pleins d'autres encore, il vous sera possible d'en former de nouvelles plus puissantes dans le Mixeur de commandes. Toutes ne sont pas compatibles, mais certaines peuvent former des Commandes bien plus dévastatrices que vous ne puissiez l'imaginer. Pensez aussi à accompagner le Mixage d'un ingrédient, qui ajoutera une compétence à cette commande mixée, compétence qui dépendra de l'ingrédient utilisé. Vous devrez ensuite améliorer cette commande à son niveau maximum pour que la compétence qui lui est associée soit définitive dans votre liste de Capacités. C'est d'ailleurs le seul moyen d'activer vos compétences, puisqu'aucune, mise à part Scan, ne vous sera offerte, ce qui sera quelque peu déroutant pour les joueurs qui avaient l'habitude avec les précédents opus.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Cette fois-ci, plus vous attaquerez, plus vous remplirez une nouvelle jauge: la Jauge de commande. Une fois remplie, elle vous permet de déclencher un Coup de grâce, un coup spécial et puissant. Bon nombre de Coups de grâce sont à débloquer, ce sera à vous de les développer en vous référant à l'arbre des Coups de grâce, consultable à partir du menu. Mais la Jauge de commande ne sert pas uniquement à ces Coups de grâce. Vous débloquerez aussi ce que l'on appelle les Styles de commandes. Selon le type de compétence que vous utilisez, vous enclencherez un Style de commande une fois votre Jauge de commande remplie. Par exemple, si vous utilisez des compétences de type feu, tels que Brasier ou Déferlement brasier, alors vous vous passerez en Style Tempête de feu, et le type de vos attaques seront alors élémentaires. La caractérisation de votre propre style repose donc sur une vaste variété de possibilités, et ceci ne peut que plaire.

Mais le cœur du gameplay ne réside pas là. En effet, vous serez amenés à utiliser relativement souvent, en dépend de vos besoins, de nouvelles fonctions de combat utiles dans certains cas, à commencer par les Tirs visés. En plus de la nouvelle Jauge de commande, il y a la Jauge de Concentration, jauge qui vous permet d'utiliser vos Tirs visés. En appuyant simultanément sur L et R, vous manierez un large viseur, et votre but sera de cibler les ennemis environnant. De préférence, ciblez-les jusqu'à ce que MAX apparaît. Déclenchez alors votre Tir visé, et vous infligerez de lourds dégâts aux ennemis. La Jauge de Concentration se vide en dépend du temps que vous mettez avant de lire MAX à l'écran. Elle se remplira ensuite en infligeant de simples dégâts aux ennemis. Simple d'utilisation, beaucoup risquent d'abuser de ces Tirs visés jusqu'à en oublier leur Jeu de commandes, puisqu'avec un niveau supérieur à la normale, un boss a vite fait de succomber à deux trois Tirs visés consécutifs.

Viennent ensuite les Liens dimensionnels, communément appelés Liens-D. En quelque sorte les ancêtres des Invocations, les Liens-D permettent d'utiliser la force d'un personnage rencontré précédemment au cours de votre aventure. Votre Jeu de commandes et votre Coup de grâce se verront alors modifiés en fonction de la nature de votre allié. Ces Liens-D seront donc d'une grande aide, surtout si vous manquez cruellement de HP lors d'un combat de boss par exemple, puisqu'utiliser un Lien-D les régénèrera. À noter toutefois que leur utilisation est restreinte, notamment lorsque vous combattrez aux côté d'un allié réel, vous empêchant d'en utiliser. Aussi, nos versions accueillent un nouveau Lien-D parmi ses semblables, Pat Hibulaire, alias Capitaine Justice et Capitaine Dark.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Pour finir, la Chasse aux commandes. Une sorte de mini-jeu annexe, qui vous permet d'améliorer le niveau de vos Commandes plus rapidement, accessible à partir du menu si vous êtes sur un point de sauvegardes, ou si vous vous trouvez sur la carte du monde. Démarrez alors une partie de ce jeu de dés, et parcourez le Plateau que vous avez sélectionné. Vous y jouerez vos Commandes en cours de partie, et selon le nombre de PJ que vous obtiendrez, celles-ci augmenteront de niveau. Voilà donc un mini-jeu d'un grand intérêt, même si celui-ci peut devenir lassant s'il est joué une multitude de fois consécutives. Ici encore, nos versions voient arriver une nouveauté, le Plateau squelette, Plateau dédié au Pays Imaginaire.


Des graphismes fidèles alliés à un univers musical intact


Voilà quelque chose qui a impressionné tout joueur de Kingdom Hearts: ses graphismes. Un style unique, propre, fluide, magique, qui a su rester intact jusqu'au deuxième volet, puis par-delà jusqu'à même l'épisode Nintendo DS Kingdom Hearts 358/2 Days. Imaginez les déceptions de fans si cette beauté se serait envolée depuis ce temps. Eh bien non, même dans cet épisode dix années dans le passé, les graphismes sont toujours aussi fidèles et magnifiques, d'autant plus que le jeu a été développé sur la PlayStation Portable de Sony. Un point à prendre en considération, prouvant bien que rien n'arrête Square Enix, ni même la plateforme dans le cas présent. Il ne serait d'ailleurs pas inutile de préciser qu'ils dépassent, de peu certes, ceux de Crisis Core Final Fantasy VII ou encore Dissidia Final Fantasy. Les graphismes de Kingdom Hearts Birth by Sleep sont donc un élément vraiment poussé au maximum.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Outre les graphismes, quel fan n'a pas succombé au charme, à la perfection des musiques de Kingdom Hearts. Tous les fans savent d'ailleurs de qui il s'agit lorsque quiconque parle de la créatrice inégalable d'une bande son d'un Kingdom Hearts. J'ai bien sûr nommé Yoko Shimomura. Encore une fois, elle a su produire un véritable chef-d'œuvre musical. Une bonne partie des morceaux vous rappelleront des souvenirs de Kingdom Hearts premier et deuxième du nom, puisqu'en effet certains ont été ré-utilisés dans cet opus. Destiny's Force à titre d'exemple, et d'autres encore, vous les reconnaitrez très certainement sans aucun doute. Toutefois, il n'y a pas uniquement du recyclage de musiques, sinon Kingdom Hearts Birth by Sleep n'aurait pas son charme dans ce domaine. Un bon nombre de musiques ont en effet été merveilleusement remasterisées, en particulier Hollow Bastion et Scherzo di notte, les célèbres pistes de la Forteresse Oubliée, ici ravivées au meilleur de leur forme pour s'allier avec l'ambiance du Jardin Radieux. Au final, l'univers musical s'accouple avec les graphismes, qui, quoiqu'il arrive, resteront deux éléments clés sans faille de la saga.


Des paysages inédits, des habitants familiers


Enfin, le Jardin Radieux est certes un monde magnifique, mais il n'y a pas que celui-ci, car que serait un Kingdom Hearts sans la diversité de tout son environnement ! Dans cet épisode, vous pouvez dire au revoir aux Routes Gummi, remplacées par les Entrechemins. Vous n'aurez qu'à enfiler votre armure, chevaucher votre Keyblade, et à vous diriger vers les divers mondes environnants disponibles afin d'y accéder. Un gain de temps phénoménal pour certains, mais la perte d'un mini-jeu devenu quelque peu culte pour d'autres.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Des mondes Disney et originaux inédits font leur apparition, dont la Contrée du Départ, terre natale de nos trois protagonistes, ou encore trois mondes originels de trois Princesses de cœur, le Domaine Enchanté, le Palais des Rêves et la Forêt des Nains. Évidemment, les fans reconnaîtront sans nul doute Blanche-Neige, Maléfique, ou encore Stich, puisqu'ils les auront déjà rencontré précédemment avec Sora au cours de ses aventures. Un point de vue très agréable à observer, comme une sensation de redécouverte. Les habitants qui nous impressionneront le plus sont incontestablement les formes humaines des huit premiers membres l'Organisation XIII, du temps où ceux-ci n'avaient pas encore succombé aux ténèbres, Braig étant celui qui aura une plus grande importance au niveau du scénario général. Cela dit, il n'y a que Ven qui rencontra Dilan, Even, Aeleus, Ienzo, Isa et Lea. Ce n'est pas par hasard que celui-ci soit choisi pour en rencontrer une majorité par rapport à ses deux amis, puisqu'il s'agit du sosie de Roxas, dont vous comprendrez sans doute le lien au cours du jeu.

Un dernier monde subsiste, les Îles du Destin, le monde où l'aventure Kingdom Hearts commença en 2002, qui est malheureusement le seul qu'il ne nous sera pas possible de visiter de notre propre chef. C'est bien dommage, on aurait apprécié de gambader par-ci par-là, rien que pour un instant de nostalgie. Mais en ces temps, étant un monde où régnait la paix sans l'ombre d'une lueur de ténèbres, il n'aurait pas vraiment été utile de travailler sur un monde tel que celui-ci, si ce n'est que pour le plaisir de l'exploration. On se ravira tout de même de voir Sora et Riku, nos deux petits futurs héros.


Des quêtes optionnelles passionnantes


Concernant les quêtes annexes, ce n'est pas ce qui manque à Kingdom Hearts Birth by Sleep, proposant mini-jeux, boss secrets, mais aussi une nouveauté dans nos versions, la collecte des Stickers, une nouveauté qui avait déjà fait son apparition dans Kingdom Hearts II Final Mix. Deux mondes peuvent être considérés comme annexes: Disneyville et l'Arène des Mirages. Disneyville est en pleine fête, vous y découvrirez de nombreux mini-jeux, tels que les Courses folles, celles-ci étant également présentes dans l'Arène des Mirages. Ce monde risque fort d'être apprécié puisque c'est celui qui vous permettra de tester une toute nouvelle fonctionnalité: le mode En ligne. Lancez-vous avec vos amis dans de nombreux défis, ou même avec le monde entier grâce au adhoc Party de la PlayStation 3. Les non possesseurs de cette console nouvelle génération se contenteront malheureusement du mode Hors ligne. Inutile de préciser que l'absence d'un mode Infrastructure est un gros point noir face à cette nouvelle fonctionnalité qui aurait pu avoir un potentiel bien plus élevé. Le Mode arène est le mode qui attirera le plus. Centré sur les combats, il vous propose de combattre une multitude de Nescients, dirigés par des Nescients supérieurs, dont un en particulier, présent uniquement dans l'Arène des Mirages, le Geôlier de fer. Un boss qui peut vous infliger un bon nombre de dégâts si vous n'avez pas le niveau requis, d'autant plus qu'il ne possède pas qu'une unique forme.

Kingdom Hearts Birth by Sleep Kingdom Hearts Birth by Sleep

Cependant, il ne s'agit pas là du boss optionnel le plus puissant du jeu. Kingdom Hearts Birth by Sleep présentait dans la version japonaise un boss secret, d'une difficulté extrême. Notre version européenne, elle, nous propose un boss secret supplémentaire, plus puissant, considéré même comme le défi suprême du jeu. Seuls les plus expérimentés d'entre-vous en arriveront à bout.


Conclusion


Au final, comptez de 10 à 15 heures de jeu par personnage pour terminer la trame principale, et plus de 30 heures pour tout compléter au maximum. Une durée de vie raisonnable sans contestation. Au total, ce sont facilement bien plus de 90 heures de jeu que vous passerez devant ce titre maintes fois convoité. La plus grande chose que l'on reprochera, mis à part le manque de mode Infrastructure, c'est l'absence d'un doublage français. En ne nous doublant pas cet épisode si indispensable, Square Enix déçoit une grande majorité de ses fans en conséquence. Peu sont les doublages français appréciés, mais celui de Kingdom Hearts, lui, l'était. On pardonnera ce défaut en vue du grand nombre de quêtes optionnelles prenantes, des magnifiques graphismes, de la sublime bande son, du gameplay sensationnel, et du scénario époustouflant.


Test réalisé à partir de la version française.

Haut de Page

Retour aux articles

0 membre connecté
0 membre connecté sur KHResort